Mars n’est pas la seule planète à laquelle s’intéresse la Nasa. Si la recherche d’une possible vie microbienne ancienne sur la planète rouge agite l’agence spatiale américaine, cette dernière continue à livrer de nouvelles informations sur ses autres missions en cours.

En 2018, la Nasa déployait la Parker Solar Probe, une sonde spatiale dont l’objectif était d’étudier le Soleil et son atmosphère, en s’approchant « plus près de sa surface que n’importe quel engin spatial auparavant« , précise le site officiel de la Nasa. Bien que le principal sujet d’étude de la sonde soit le Soleil, la planète Vénus a joué « un rôle critique dans sa mission », précise l’agence.

Au cours de cette mission, qui devrait durer sept ans, la Parker Solar Probe passera sept fois à côté de la planète tellurique. La gravité émise par Vénus doit l’aider à modifier la trajectoire de son orbite et se rapprocher de plus en plus du soleil.

C’est dans ce cadre que des images inédites ont pu être capturées par la sonde. Sur un cliché, publié par la Nasa le 24 février, on observe notamment une bordure éclairée qui entoure la planète. Une possible émission nocturne, une lumière émise par des molécules d’oxygène haute dans l’atmosphère, qui pourrait aider à la recherche portée sur la planète.