Le diagnostic de la maladie de Parkinson est difficile parce qu’il repose sur la présence de signes cliniques qui n’apparaissent que tardivement dans l’évolution de la maladie. Toutefois, cela pourrait changer : une équipe de recherche vient en effet de développer un test sanguin dont la précision pourrait être suffisante pour identifier spécifiquement la maladie, même […]