DÉCRYPTAGE – Visible à l’œil nu, «Thiomargarita magnifica» présente une structure interne totalement inédite.