En analysant 80 000 images du ciel et les catalogues de données des satellites européens Gaia et Hipparcos, une équipe internationale a identifié entre 70 et 170 astres errants, la plus grande moisson de ces objets méconnus.