La société suédoise DSruptive Subdermals a développé une puce sous-cutanée dans laquelle les utilisateurs peuvent enregistrer leurs données personnelles, dont le pass sanitaire