Des machines sont déjà utilisées pour la rééducation. Mais elles restent imparfaites et n’ont pas encore prouvé leur bénéfice médical.