Bouygues Telecom va alimenter certains de ses sites mobiles via de l’hydrogène. De quoi lui permettre de faciliter l’installation de sites temporaires ou de simplifier les déploiements dans les zones les moins accessibles du territoire.